Le football en catégorie poussin (suite)

L’entraîneur nous apprend aussi les règles comme :
– ne pas prendre le ballon à la main
– ne pas pousser les adversaires ni faire de croche-pattes

  • Le coup-franc : c’est si une faute arrive en dehors de la surface du gardien.
  • La touche : c’est quand le ballon sort du terrain sur les plus grands côtés opposés parallèles. C’est l’équipe adverse à celle qui l’a fait sortir qui prend le ballon à la main. Le joueur qui détient le ballon se met derrière la ligne, pieds joints, main derrière la tête, et pousse sur ses bras pour lancer le ballon à un de son équipe et en direction du but adverse si possible.
  • Le pénalty : c’est quand un joueur fait une faute dans la surface de réparation (où seul le gardien a le droit de prendre le ballon à la main), il y a faute. Un des joueurs adverses tire un pénalty : c’est l’occasion de marquer un but ! Tous les joueurs des deux équipes sont derrière la ligne sinon il faut recommencer.

  • L’engagement : deux joueurs d’une même équipe sont placés au centre du terrain avec le ballon entre eux. Quand l’arbitre siffle le début du match, ces joueurs se font une passe et le match commence. A la mi-temps c’est l’équipe adverse qui engage.
  • Le corner : quand un joueur fait sortir le ballon du côté de son but, le ballon est rendu aux adversaires. L’un d’eux frappe le ballon de l’angle du terrain où il est sorti.
  • La sortie de but : c’est quand un joueur fait sortir le ballon vers le but adverse.
  • L’arbitre et les fautes : il y a trois arbitres. Ce sont des personnes qui regardent s’il y a des fautes. L’arbitre central siffle s’il y en a une, il peut sanctionner les joueurs en leur donnant un carton. Les deux arbitres sont des assistants, placés derrière la ligne de touche de chaque côté du terrain.
  • Les cartons : il existe deux cartons. Le carton jaune c’est quand on fait une petite faute. C’est un avertissement. Au bout de deux cartons jaunes c’est égal à un carton rouge… Le carton rouge = on sort du terrain car on a fait une grosse faute, on va dans les vestiaires.

2 commentaires sur “Le football en catégorie poussin (suite)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.