L’Egypte ancienne

Il y a 5000 ans environ, sur les bords du Nil, dans l’est de l’Afrique, apparaît la civilisation de l’Egypte ancienne, qui va marquer l’antiquité.
Fondée sur l’agriculture et le commerce, elle doit sa richesse aux crues du Nil.

Les Egyptiens, divisés en plusieurs classes – prêtre, scribes, soldats, paysans, artisans – sont dirigés par un homme tout-puissant qui est plus qu’un roi : le pharaon. Il fait construire pour lui et les dieux des monuments incroyables dont certains existent encore aujourd’hui.

Le Pharaon est à la fois un dieu et un roi humain. Il est reconnu comme le fils de Rê, dieu du Soleil. Il cumule 3 qualités : chef de guerre, prêtre et devin.
Une responsabilité énorme pèse sur lui : il est le lien entre le monde des dieux et le monde des hommes.
Il acquiert sa fonction par sa naissance. Il peut donc arriver qu’il règne très jeune.

Plus de 70 pyramides ont été construites pendant l’Ancien et le Moyen Empire. C’étaient les demeures des pharaons momifiés. Au cœur des pyramides se trouvait le tombeau du pharaon entouré de nombreux objets destinés au roi pour son voyage vers l’au-delà. La première fut celle de Saqqarah. Les pyramides étaient bâties dans de grands ensembles de temples aujourd’hui disparus.

Les embaumeurs embaument les corps pour les transformer en momies afin qu’ils puissent rejoindre le domaine des dieux. Un traitement long et méthodique est nécessaire. Cérémonies et récitations de formules magiques accompagnent l’embaumement. Cette préparation traditionnelle et sacrée montre à quel point la vie après la mort est importante pour les Egyptiens

Un commentaire sur “L’Egypte ancienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.