Les canard sauvages

J’ai choisi ce thème parce que les colverts me passionnent et ont élu domicile sur la mare des Clodis et dans les champs autour de la maison. C’est devenu un passe-temps.
Je les observe à différents moments de la journée.

A la saison des amours, les mâles mettent leurs belles plumes, attirent la cane et fécondent l’œuf de celle-ci.
Elle se retire ensuite dans son nid pendant 25 jours pour donner naissance à ses canetons.
Elle sort du nid uniquement pour manger et mouiller ses plumes pour ne pas qu’elles tombent, avec son duvet et ses plumes elle garde ses petits au chaud jusqu’à l’éclosion de l’œuf.

Les colverts ont de nombreux prédateurs, ils sont les proies des renards, des belettes, des martres et parfois de l’homme… En se réfugiant dans un endroit habité par l’homme, ils ont plus de chance de survie car les prédateurs approchent rarement les habitations.
Les canes vont même jusqu’à pondre et couver leurs œufs (environ 10) à deux mètres de notre maison.

Leur nid est constitué de brindilles, de duvet, des petite plumes, de petites branches, d’herbe sèche ou verte.

7 commentaires sur “Les canard sauvages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.