Une journée à Hérisson – 3

En route, nous avons vu des maisons anciennes, et une église ancienne. Une partie a été détruite, il ne reste que le clocher. Il y avait des contreforts pour que l’église ne tombe pas. Il y avait un coq tout en haut.

Nous avons marché jusqu’au château de Hérisson. Il est sur une hauteur. Il est détruit, il reste la moitié du château. Une partie a été reconstruite, la partie du donjon. Il y avait des pierres par terre, il y avait des barbelés partout pour signifier que ça pouvait s’écrouler, qu’il ne faut pas toucher. Le maître a dit qu’il ne faut pas s’approcher des barbelés, pas courir, pas sauter, pas aller dans les endroits dangereux. Le maître déteste les barbelés.

Le château était petit, il a été agrandi par un prince qui s’appelait Louis (de Bourbon, dit le maître). Il a été détruit par Louis XIV (= 14) et sa maman parce qu’ils se le faisaient prendre par des ennemis, alors ils ont préféré le détruire. Les habitants ont pris les pierres pour faire des cabanes, des maisons, des murets entre les champs.
Les meurtrières (= fenêtres) servent à tirer des flèches. Il y a une gouttière dans les escaliers pour évacuer l’eau. Le donjon est la plus grande tour, le seigneur vit dedans. En cas d’attaque, on se protège dans le donjon.

On a bien aimé tout ce qu’on a vu, on s’est bien amusé, on a beaucoup bien marché. On a passé une bonne journée avec nos copains de Reugny.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.