1, 2, 3, Plant’haies – Chapitre 2 !

L’an dernier, souvenez-vous, nous avions fait un plan de plantation pour nos haies. C’est 1, 2, 3, Plant’haies. Les CE2 ont planté des arbres, avec les CE2 de l’an dernier qui sont en CM1 cette année. Il y avait du caca de vache dans de l’eau.

Cette année on a regardé les branches et trouvé l’âge des branches. Et aussi les bourgeons qui font pousser les branches, et il ne faut pas les casser, surtout le bourgeon terminal.

On a regardé la pousse des plantes et le maître a pris une photo de nos grosses bouilles. Elles ont bien grandi (les plantes, pas nos bouilles).

On a essayé de retrouver les étiquettes qui étaient cachées dans la terre. Il a fallu enlever un peu d’herbe. Et là on a regardé s’il y avait des feuilles et des animaux. On a vu sortir un gros bourdon. On a aussi trouvé un ver de terre gigantesque de 4 mètres au moins, et une larve d’insecte.

Il y avait aussi Plouf qui nous regardait.

On a vu des feuilles qui étaient jolies. Il y a des feuilles. Elles sont alternes, ça veut dire une en bas une en haut, ou opposées, ça veut dire en face.

On a des aubépines, pommiers, merisier, charme, sureau noir, houx commun, saule Marsault, cassissier… Le saule Marsault a des fleurs qui sortent des bourgeons.

Dans notre haie, il y a aussi des fleurs et d’autres choses. On les arrache pas, on va tout laisser pousser.

Le cornouiller sanguin est cassé, la ficelle qu’on avait mise l’a blessé, ça a cassé. Mais le maître a dit que ce n’est pas grave, il repartira avec d’autres branches. Un autre arbre à côté est mort et au lieu de mourir définitivement il a redémarré à côté pour faire un autre arbre.

On a même des pommes en hiver… Trop bizarre. Elles sont minuscules.

On a aussi toujours notre covidier, l’arbre à coronavirus, qui les distribue dans toute la région.

Ces fleurs arrivent bientôt…

6 commentaires sur “1, 2, 3, Plant’haies – Chapitre 2 !

  1. Quel bonheur d’avoir de vos nouvelles, et des nouvelles de votre haie ! Je suis contente de voir que vos plantes vont bien, qu’elles repartent des bourgeons et que les vers de terre profitent bien du sol. Votre « covidier » m’inquiète un peu plus… Bravo en tous les cas pour toutes vos observations soigneusement consignées sur votre blog ! Au plaisir de vous revoir, chers élèves et professeur,
    Catherine (la planteuse de haies).

    1. Bonjour Catherine,
      Ravi de voir que tu continues à suivre nos aventures !
      Le projet continue à Maillet cette année, et je compte bien te mettre à nouveau à contribution pour nous aider à connaître et reconnaître nos plants.
      A très bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.