Du changement à Maillet

Bonjour à tous.

La rentrée approche, j’espère que vous êtes tous en pleine forme gamer4 pour retrouver le rythme scolaire mail. Enfants et familles vont pouvoir reprendre le chemin de l’école dans quelques jours, pour une nouvelle année qui sera enrichissante, amusante, passionnante !

Les équipes enseignante et municipale du RPI préparent les locaux et les activités pour que tout se déroule au mieux, dans les conditions sanitaires actuelles. Nettoyage, port du masque, gestes barrières, vous connaissez tout cela.

Il m’a semblé important de vous expliquer que cette année scolaire sera un peu différente des précédentes. A la rentrée, je ne serai présent dans la classe qu’une partie de la semaine. J’enseignerai désormais à l’université à mi-temps, essentiellement en Master, tout en accompagnant de jeunes collègues qui découvrent le métier d’enseignant.
Un ou une collègue va donc me rejoindre dans notre école dans les jours qui viennent pour assurer la moitié des cours tout au long de l’année.

Je suis bien conscient du bouleversement que cela représente pour l’école de Maillet mais je peux assurer à tous que je suis pleinement investi, comme toujours, dans l’accueil et l’accompagnement des élèves et de leurs familles. Il y aura comme toujours des projets inattendus, des activités innovantes, de la bonne humeur.

Après quelques changements de dernière minute, je peux annoncer que je serai présent dans la classe les lundis et mardis, toute l’année. Beaucoup d’anciens élèves viennent me voir d’habitude le vendredi ; cette année, il faudra plutôt venir lundi ou mardi !

Merci à tous pour votre compréhension et pour l’accueil que vous ferez à la maîtresse (ou au maître) qui sera nommée à mes côtés. On se retrouve bientôt !

6 commentaires sur “Du changement à Maillet

  1. Bravo pour ce nouveau défi.
    D’autres élèves vont pouvoir bénéficier de votre savoir faire, mais je pense que vous allez nous manquer cruellement, surtout à nos enfants.
    Nous vous souhaitons un vif succès auprès de nos jeunes universitaires.
    Nathalie et Habsatou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.