Bilan de notre expérience

Nous avons fait le bilan de notre expérience peu avant les vacances.

  • Sac papier : le sac est déchiqueté, le contenu très abîmé ou disparu.
  • Sac en amidon : le sac est abîmé, usé, mais pas troué ; le contenu est en mauvais état, la craie et le papier notamment.
  • Sac plastique : le sac est en très bon état ; le contenu n’est même pas humide, comme neuf.

Conclusion : Certains matériaux sont biodégradables, d’autres beaucoup moins. Le papier disparaît bien plus vite dans la nature que le plastique. Les sacs en amidon pourraient remplacer les sacs plastiques, qui se dégradent très lentement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.