Le camping-car(got)

Un camping-car(got) s’est garé dans l’école avec à bord une bande de lascars(gots).

Ils s’en sont échappé à grande vitesse, apparemment motivés à l’idée de découvrir ce nouvel univers.

Nous avons sorti les loupes de bijoutier pour les observer de plus près. Ça les a motivés, ils ont sorti leurs tentacules : oculaires (pour voir) en haut, tactiles (pour toucher) en bas.

Pourquoi dit-on « tentacule » plutôt que « antenne » ? Parce qu’un tentacule, c’est rétractile : on peut l’allonger ou le raccourcir, il y a des muscles dedans.

Vu d’aussi près, on entre dans un nouvel univers, celui de l’escargot.

Apparemment, le papier a plu à l’un de nos escargots. Il a laissé un petit souvenir de son repas.

Tiens, l’un de nos nouveaux amis part à l’aventure.

Va-t-il trouver la sortie ?

Nous n’avons pas donné de nom à nos quatre escargots. Si vous avez des idées, vous pouvez les poster en commentaire ci-dessous.

Pour finir, une petite citation inspirée par l’auteur Jules Renard : « Nous façonnons notre vie, comme un escargot sa coquille. »

13 commentaires sur “Le camping-car(got)

      1. Coucou maître
        Tes escargots sont trop mignons.
        Pitchou, chouchou, coquillou et stephanou
        Bisous maître en sucre à la banane et au Nutella ❤️.
        Ahhh c’est dégoûtant
        Milana

  1. Bonjour,
    Je propose Lumaca (Escargot en Italien)
    Slimak (Escargot en Polonais)
    Caracol (escargot en Espagnol)
    Etana (Escargot en Finnois)

    … un peu difficile à retenir mais rigolo

  2. Apparemment vous vous avez trouvé des copines et copains.
    Vous vous êtes fait des amis. Trop bien, moi, j’en cultive aussi mais je les ai relâchés. Je vais aller les chercher en été et en printemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.