Le camping-car(got)

Un camping-car(got) s’est garé dans l’école avec à bord une bande de lascars(gots).

Ils s’en sont échappé à grande vitesse, apparemment motivés à l’idée de découvrir ce nouvel univers.

Nous avons sorti les loupes de bijoutier pour les observer de plus près. Ça les a motivés, ils ont sorti leurs tentacules : oculaires (pour voir) en haut, tactiles (pour toucher) en bas.

Pourquoi dit-on « tentacule » plutôt que « antenne » ? Parce qu’un tentacule, c’est rétractile : on peut l’allonger ou le raccourcir, il y a des muscles dedans.

Vu d’aussi près, on entre dans un nouvel univers, celui de l’escargot.

Apparemment, le papier a plu à l’un de nos escargots. Il a laissé un petit souvenir de son repas.

Tiens, l’un de nos nouveaux amis part à l’aventure.

Va-t-il trouver la sortie ?

Nous n’avons pas donné de nom à nos quatre escargots. Si vous avez des idées, vous pouvez les poster en commentaire ci-dessous.

Pour finir, une petite citation inspirée par l’auteur Jules Renard : « Nous façonnons notre vie, comme un escargot sa coquille. »

9 commentaires sur “Le camping-car(got)

      1. Coucou maître
        Tes escargots sont trop mignons.
        Pitchou, chouchou, coquillou et stephanou
        Bisous maître en sucre à la banane et au Nutella ❤️.
        Ahhh c’est dégoûtant
        Milana

  1. Bonjour,
    Je propose Lumaca (Escargot en Italien)
    Slimak (Escargot en Polonais)
    Caracol (escargot en Espagnol)
    Etana (Escargot en Finnois)

    … un peu difficile à retenir mais rigolo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.